De la ville d’Annœullin vers Roubaix et Hem, à la découverte d’une nouvelle vie.

Après avoir passé plusieurs années à Annœullin,  auprès de mes parents qui ont vieilli et qui ont quitté  tous les deux ce monde, je me retrouve actuellement au foyer AFR de Roubaix avec la volonté de démarrer une nouvelle vie.

Dans ma jeunesse j’ai appris tour à tour plusieurs métiers ; d’abord tout jeune je donnais un coup demain dans une boucherie qui appartenait au père d’un ami d’enfance. A mon adolescence, comme l’école ne m’intéressait pas beaucoup, j’ai trouvé un emploi dans un magasin qui vendait des pièces de rechanges de marque Peugeot. Avec mon responsable nous réparions des mobylettes et des motos car il m’avait  appris la mécanique.

Il se trouvait que je suis devenu mécanicien en herbe, rejoignant ainsi mon père dans son métier car il était mécanicien. La mécanique, c’était une activité que j’aimais  bien et que j’aime toujours, mettre mes mains dans les cambouis.ne me dérange pas du tout et à tel point que du vivant de mon grand-père  je me mettais à réparer aussi son tracteur car il était fermier.

Quelques années plus tard, j’ai été embauché pendant deux ans, à la Marie de ma ville et j’ai été formé pour devenir polyvalent dans les métiers du bâtiment, de second œuvre ;  J’y ai appris la plomberie,  la maçonnerie, la peinture… Mais une fois que le contrat  touchait à sa fin, je me retrouve sans emploi malgré mes recherches et ce depuis quelques années. Différentes difficultés ont été engendrées par le chômage, et avec l’aide de l’Etat j’ai été orienté vers le  foyer, AFR à Roubaix, où j’ai trouvé le gîte et les couverts.

Maintenant pour aborder le sujet sur mon projet professionnel, d’abord je vais passer le permis de conduire, c’est mon référent qui me l’a conseillé. Il m’a aussi orienté vers le Centre de formation Ordinat’Hem pour une formation en informatique. Cette formation me permet d’approfondir mes connaissances de base mais surtout d’acquérir d’autres compétences ou savoir-faire sur cet outil qui est l’ordinateur.

Avec ce que j’apprends actuellement, je suis devenu autonome quand il s’agit de chercher une information en rapport à mon projet professionnel ou pas ;  Je sais maintenant comment me mettre en contact avec le Pôle Emploi et les organismes sociaux. Ensuite il m’est facile de me connecter et d’entrer en contact avec des amis, envoyer des courriels puisque j’ai su créer une adresse courriel et aussi utiliser le Traitement de Textes.

Et puis ce n’est pas tout car l’informatique m’a donné une idée de ce que j’aimerais faire comme métier : celui de devenir dessinateur de bandes dessinées, de créer un monde virtuel. Après la mécanique, la technologie maintenant me passionne. Je sais qu’il me faudra continuer la formation en informatique et surtout trouver une formation pour que je puisse me spécialiser dans le domaine des bandes dessinées et dans la création de monde virtuel.

Je sais qu’il faudra du temps pour apprendre mais j’ai du courage pour aller jusqu’au bout.

Patrick